Les organisations professionnelles de la filière des produits du chanvre, l’Association Française des Producteurs de Cannabinoïdes (AFPC), le Syndicat des Professionnels du Chanvre (SPC) et l’Union des Professionnels du CBD (UPCBD), ainsi que l’association citoyenne NORML France, dénoncent d’une même voix le projet d’arrêté notifié par le gouvernement français à la commission européenne le 20 juillet dernier, prévoyant d’interdire la production et la commercialisation des fleurs de chanvre CBD. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X